top of page

Sécurité et business - Comment la sécurité permet-elle de valoriser le business ?


Le 24 mars 2022, une vingtaine de directeurs de sécurité en entreprise ont réfléchi sur « la valorisation du business au travers des actions sécuritaires » ; ce thème sécuritaire préoccupe beaucoup les entreprises depuis quelques années car les dépenses liées à la sécurité augmentent et ne sont pas facilement acceptées par les dirigeants qui ne voient, en la sécurité, qu’un centre de coûts…

Les principales conclusions de ces échanges, très enrichissants, sont rapportées ci-dessous.


1. Les idées directrices du débat

- Continuer de vendre en fonction des risques importants,

- Vendre plus cher en augmentant les marges,

- Séduire et rassurer les clients,

- Et aussi éviter des pertes financières liées à des incidents sécuritaires.


2. Des témoignages intéressants ont permis de dresser le décor des discussions

- Présentation des difficultés sécuritaires et des contraintes pour faire du business dans un contexte de type « guerre ukrainienne » sans parler de cette guerre, des causes et des enjeux géostratégiques ;

- Présentation des mesures sécuritaires mises en œuvre pour sécuriser des magasins ( Covid, accès, ..) et rassurer ses clients ;

- Présentation des mesures sécuritaires mises en œuvre pour sécuriser un hôtel et inciter les clients à payer plus cher des prestations sécurisées ;

- Présentation de ses 2 expériences d’audit sécurité dans 2 grandes sociétés : de la grille d’entrée au poste de travail et des incidences sur le business.


3. Principaux points abordés durant la soirée

Différence d’approche :

- On souligne une différence notoire entre les entreprises américaines dans lesquelles la sécurité fait partie intégrante du business pour l’accompagner, alors qu’en France ce n’est pas encore acquis.


Apport de la sécurisation

- La sécurisation de l’entreprise est un atout significatif pour accroitre le business et les dirigeants s’en rendent compte ; pour cela, la démarche sécurité doit être globale, à 360°.

- Pour montrer la plus-value liée à la sécurité, il faut mettre sous contrôle certains indicateurs KPI, adaptés aux différents types de business et inhérents aux responsables concernés, pour afficher un ROI.

- La sécurité doit s’intégrer dans la chaine de la valeur et le directeur de sécurité joue donc un rôle « d’acteur commercial » .


Anticipation et concertation

- Le directeur de la sécurité doit être impliqué le plus en amont possible dans les projets, internes et externes, conduits par l’entreprise car il est indispensable d’anticiper au maximum.

- L’organisation mise en place pour cette sécurisation du business, associée au reporting, est capitale et doit être lisible et rassurante pour les clients .

- Pour répondre aux différentes situations possibles, la veille sur les menaces est vitale. En concertation avec le risk manager et eu égard aux enjeux business, l’analyse des risques consentis sera faite en vue d’une prise en compte raisonnée.

- Si absence d’anticipation, le directeur de la sécurité n’est contacté, que lorsque les difficultés sécuritaires surviennent, pour agir en « qualité de pompier ».


Mesures sécuritaires

- Les actions sécuritaires à prendre pour séduire et/ou attirer les clients doivent être visibles mais non intimidantes pour les clients.

- Elles sont indispensables mais un savant dosage est indispensable car elles pourraient faire reculer le business si elles freinent l’accès des clients car « le mieux est parfois l’ennemi du bien » .

- La sécurité doit s’intégrer dans la démarche business mais pour certains clients la prise en compte de la sécurité se perçoit au travers de la disponibilité des services fournis.

- Il faut rassurer le client en lui apportant un sentiment de sécurité et on doit essayer de mesurer cet indicateur de satisfaction.

- L’intégration du facteur sécurité se trouve en filigrane dans les prix de certaines prestations vendues et c’est souvent le client qui paie le bénéfice de sa sécurité !


Composantes d’application de la sécurité

- Un business de qualité nécessite une sécurité couvrant tous les composantes : humaine (formation) ; légale (lutte contre fraude , ..) ; physique ( site, ..) ; immatérielle (brevet, logiciels,..)

- Le principal gage de réussite demeure la cohérence globale de la sécurité.


Idée originale

- Durant la crise Covid, pour ses besoins propres, une entreprise a développé un système de fonctionnement adapté au télétravail et, en raison de son succès interne, elle en a assuré la commercialisation.


Mention particulière sur l’intelligence économique

- La protection du sourcing, ou approvisionnements, est indispensable pour pérenniser le business.

- L’analyse amont et « au fil de l’eau » des risques assure la fluidité des ventes de produits et rassure ainsi les clients.


Mention particulière de visibilité de la sécurité

- Toute action d’accompagnement avec succès d’un salarié en difficulté et/ou d’un projet menacé montre le rôle essentiel de la sécurité.

- Le rôle rassurant et permanent du directeur de sécurité durant la crise Covid a prouvé aux dirigeants que la sécurité est stratégique.


En conclusion, il ressort que la sécurité fait partie intégrante du business, à titre préventif, et ne peut être ajoutée a posteriori. La compréhension et la transparence sont structurantes pour réussir une parfaite osmose entre sécurité et business. Le directeur de sécurité doit veiller, en permanence, à maintenir l’entreprise en « bonne santé » pour qu’elle génère un business de qualité.



Comentarios


bottom of page